À la une

En Navarre, l’irrigation traditionnelle face aux projets de privatisation de l’eau agricole

, par  Olivier Deroche
Les irrigants traditionnels du village de Lerín, en Espagne, s’opposent à un projet d’extension du Canal de Navarre qui, sous couvert de développement, reviendrait à imposer une concentration foncière et une mainmise de la multinationale Agbar sur l’eau agricole.
C’est dans un petit café, au 12 de la calle Mayor, que Feli et Carlos Manuel m’attendent. On commande un chocolat et deux cafés, assis devant la grande baie vitrée qui laisse voir, en spectacle, cette froide journée d’hiver s’éteindre sur les terres de Navarre. Nous sommes dans le village de Lerín, bâti sur un promontoire rocheux à l’abri des humeurs de l’Ega, une rivière qui chante clair comme une jouvencelle qui aurait la fleur de l’âge au cœur et celles des champs aux lèvres. Lerín compte près de 2000 habitants dont la moitié ne se parle désormais plus, ou sinon par force, ou bien pour s’engueuler. Mes deux hôtes, Feli et Carlos Manuel, ont décidé de me raconter l’histoire. Tout a commencé le 15 novembre 2013, quand Miguel Orta, ingénieur de l’entreprise INTIA (Institut Navarrais de Technologies et (...)
Lire la suite

Les dossiers spéciaux :

Les grands enjeux de l’eau : Analyses, expériences, propositions

Tous les articles >>

Recherche géographique

Recherche thématique