Arsenic dans l’eau : l’urgence sanitaire au Bangladesh

L’UNICEF et le Bureau bangladeshi des statistiques ont publié un rapport intitulé Towards an Arsenic Safe Environment in Bangladesh qui fait le point sur l’impact sanitaire de l’arsenic au Bangladesh et presse le gouvernement de s’attaquer au problème.

JPEG - 25.9 ko
photo v i p e z, creative commons
http://www.flickr.com/photos/vipez/2740690243/

Sur le problème de l’arsenic dans l’eau, notamment au Bangladesh, lire sur ce site le texte de synthèse L’arsenic dans l’eau, ou quand l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Les nombreux puits forés dans les années 70 et 80 sous l’impulsion de la communauté internationale pour améliorer l’accès à l’eau des Bangladeshis ont malheureusement conduit ces derniers à consommer une eau fortement contaminée à l’arsenic.

Lire le rapport, le communiqué de presse de l’UNICEF et la dépêche Reuters (tous en anglais). Voiri ici en français.

Comme le rappelle un article très intéressant au titre provocateur “How the West poisoned Bangladesh” du quotidien britannique The Independent, la contamination de l’eau à l’arsenic est un sujet de polémique au Bangladesh, de nombreux observateurs locaux accusant les organisations internationales comme l’UNICEF et la Banque mondiale d’avoir bâclé les études environnementales et ensuite de n’avoir jamais reconnu leur responsabilité dans la contamination. Ils seraient donc mal placés pour culpabiliser aujourd’hui le gouvernement bangladeshi.

Remédier au problème de la contamination à l’arsenic implique de recourir aux eaux de surface (et donc de les conserver), ainsi que de diffuser des procédés de décontamination accessibles à une population paysanne et pauvre.

Recherche géographique

Recherche thématique