Biocarburants et eaux usées : résoudre deux problèmes d’un seul coup ?

Plusieurs études récentes suggèrent qu’un croisement entre la problématique des biocarburants et celle du traitement des eaux usées pourrait permettre de résoudre certains des problèmes constatés dans ces deux domaines.

JPEG - 17.4 ko
photo siftnz, creative commons
http://www.flickr.com/photos/siftnz/4170457412/

Depuis plusieurs années, experts et ONG tirent la sonnette d’alarme quant à l’impact du développement des biocarburants sur la sécurité alimentaire, mais aussi sur les ressources en eau et leur pollution. En cause, l’usage intensif de l’eau d’irrigation (notamment pour les cultures d’éthanol à base de maïs), ainsi que l’utilisation excessive de pesticides et d’engrais. (Lire sur ce site La dépendance du secteur de l’énergie à l’égard de l’eau et les risques liés au changement climatique.)

Plusieurs expériences récentes ont montré que ces problèmes pouvaient être contournés en se tournant vers la production de biocarburants à base d’algues se nourrissant des nutriments contenus dans les eaux usées - ce qui implique de localiser cette production dans ou à proximité de stations d’épuration.

Une telle stratégie est gagnante-gagnante puisqu’elle permet à la fois de se passer d’engrais et d’économiser les substantielles quantités d’énergie nécessaires pour l’épuration des eaux usées avec des procédés de traitement classiques. Les algues, en mangeant les nutriments, effectuent en effet une partie du travail d’épuration, permettant selon certains calculs d’économiser entre 60 et 80% du budget énergétique d’une station.

On se reportera aux deux articles suivants de Circle of Blue et surtout du magazine de débat scientifique Miller McCune, qui détaille plusieurs expériences californiennes.

On rappellera que certains procédés de traitement des eaux usées (notamment ceux popularisés par le Pr Perry McCarty) peuvent même, à travers la récolte du méthane, être positives du point de vue de leur bilan énergétique (lire Le secteur de l’eau, source d’émissions de gaz à effet de serre).

Recherche géographique

Recherche thématique