L’impact de la privatisation de l’eau sur les femmes

A l’occasion de la Journée mondiale des femmes, le Conseil des Canadiens publie un rapport qui met en lumière l’impact négatif des processus de privatisation de l’eau sur les femmes en particulier.

JPEG - 12.5 ko
photo MrTopher, creative commons
http://www.flickr.com/photos/mrtopher/1622244078/

Le rapport (en anglais) est lisible ici et le communiqué de presse qui lui est lié ici.

Il porte aussi bien sur la privatisation de l’eau au Canada que dans les pays du Sud où intervient la coopération canadienne.

Il montre que la privatisation de l’eau a un impact notamment économique (prix de l’eau, temps passé à la chercher) et surtout sanitaire, et que sous ces deux aspects ce sont les femmes (et spécialement les femmes indigènes) qui se retrouvent en première ligne.

Le rapport est aussi (et surtout ?) une occasion de dresser un tableau très critique du processus de privatisation de l’eau poussé par certaines autorités canadiennes actuellement.

Le Conseil des Canadiens / Council of Canadians est une organisation citoyenne indépendante qui couvre tout le territoire du pays. Elle a saisi par la même occasion le bureau du Haut Commissaire au droits humains sur cette question.

Recherche géographique

Recherche thématique