Le drame de la sécheresse dans la région de Vidharba en Inde

Deux reportages de la presse indienne décrivent les conditions de sécheresse extrême qui prévalent dans les villages de la région de Vidharba, dans l’État du Maharashtra en Inde - une région déjà connu pour les nombreux suicides de petits paysans endettés qu’elle connaît.

JPEG - 28.2 ko
photo Ben Sutherland, creative commons
http://www.flickr.com/photos/bensutherland/3536354150/in/photostream/

Les villages de Vidharba sont aujourd’hui touchés par les effets de plusieurs moussons réduites d’affilée, à quoi s’ajoute la surexploitation des aquifères souterrains. Résultat : les réservoirs sont à sec et des puits sont asséchés qui ne l’avaient jamais été auparavant de mémoire d’homme.

Le premier reportage, publié par The Hindu décrit comment les animaux sauvages sortent des forêts à la recherche d’eau et deviennent ainsi une proie facile pour les villageois, qui n’ont pas d’eau mais de la viande en abondance. Il évoque le lot des femmes, à qui revient le plus souvent la tâche de trouver l’eau minimale pour tenir un peu plus, ce qui leur prend de plus en plus de temps.

Le second, publié par DNA, raconte la quête désespérée de l’eau des villageois, partiellement approvisionnés par camions-citernes, et évoque la colère qui commence à monter. L’article souligne que le drame est largement d’origine humaine et résulte de la corruption et de la mauvaise gouvernance des ressources.

Recherche géographique

Recherche thématique