Marchés de l’eau ou solidarité nationale ? Vers des transferts inter-bassins au Royaume-Uni ?

La compagnie britannique de l’eau Severn Trent, l’une des plus importantes de ce pays (où la fourniture de l’eau a été privatisée dans les années 80) propose de mettre en place des transferts d’eau inter-bassins pour alimenter le Sud-Est, qui tend à manquer de cette ressource, à partir du Nord-Ouest riche en eau.

JPEG - 12 ko
photo Greg Wake, creative commons
http://www.flickr.com/photos/gregwake/2328266891/

Le double article consacré par le Guardian à cette proposition est lisible ici et ici.

Le manque d’eau est un véritable problème dans le Sud-Est britannique. En l’absence de ces transferts, les compagnies d’eau qui alimentent cette partie du Royaume-Uni, région de Londres incluse, ont lancé divers projets d’augmentation de leurs ressources en eau disponibles, dont des usines de dessalement.

Ces développements, ainsi que les investissements nécessaires pour satisfaire aux standards environnementaux, laissent présager une hausse supplémentaire considérable du prix de l’eau pour les Britanniques, déjà fortement mis à contribution de ce point de vue depuis la privatisation.

Les propositions de transferts d’eau avancées par le PDG de Severn Trent seraient nettement moins coûteuses.

La zone d’implantation de Severn Trent est situé à la charnière du Nord-Ouest humide et du Sud-Est sec, et cette compagnie aurait un intérêt financier indéniable à voir ces transferts d’eau voir le jour.

On voit donc qu’en un sens, la privatisation de l’eau a créé un environnement où les différentes compagnies doivent opérer de manière autonome, et où celles qui se sont vues attribuer les régions les plus sèches (ce sont aussi les plus riches) doivent recourir à des développements technologiques coûteux pour répondre à leurs besoins, alors que le principe de solidarité nationale aurait pu jouer (sous réserve bien sûr de l’impact environnemental des transferts d’eau et des possibilités d’économies à réaliser sur place).

La privatisation de l’eau implique donc ici une perte d’efficience économique, contrairement à ce qu’affirment régulièrement ses thuriféraires. La solution proposée par Severn Trent pour pallier à ce défaut de solidarité serait toutefois d’aller vers davantage de marchandisation de l’eau.

Recherche géographique

Recherche thématique