Nestlé et Coca-Cola en concurrence au Brésil pour s’accaparer les ressources de l’immense aquifère Guaraní

L’aquifère Guarani, situé sous le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay et l’Argentine, est la plus importante ressource en eau douce souterraine du monde. La région est marquée par une histoire de dépossession violente de ses populations traditionnelles - notamment les indigènes Guarani - au profit de l’agrobusiness.

Aujourd’hui, c’est au tour de Nestlé et de Coca-Cola de se lancer dans l’acquisition forcée de terres dans la région, pour profiter des ressources en eau situées en dessous de ces terres, comme le rapporte le site américain TruthOut :

Selon le journal brésilien Correio do Brasil, « des représentants de [Nestlé et Coca-Cola] ont eu des réunions avec les autorités gouvernementales pour concevoir des procédures en vue de l’exploitation des sources d’eau par des entreprises privées, notamment l’aquifère Guarani, à travers des concessions de plus de 100 ans ». Cette concurrence de Nestlé avec Coca-Cola pour les droits sur l’aquifère est en violation de ses engagements éthiques. L’entreprise cherche ouvertement à capitaliser sur le refus du gouvernement brésilien de respecter les droits des Guarani sur leurs terres. Ce faisant, le géant de l’agroalimentaire a de fait rejoint les rangs des gros propriétaires fonciers et des forces de police qui expulsent les Guarani de leurs terres et portent atteinte à leur bien-être et à leur sécurité physique, culturelle et économique pour les générations à venir.

Lire l’article sur le site de TruthOut (en anglais).

Recherche géographique

Recherche thématique