Yémen : les ingrédients d’une crise de l’eau

Le “New York Times” publie un reportage sur la crise de l’eau qui frappe le Yémen.

Photo par Raphaël Fauveau, licence Creative Commons
Au contraire des États voisins de la péninsule arabique, qui peuvent se permettre de multiplier les usines de dessalement de l’eau de mer pour assurer leurs besoins, le Yémen fil droit vers une crise de l’eau de grande ampleur. En cause, l’explosion démographique, l’absence de l’État, la mauvaise gestion et l’exploitation incontrôlée des nappes souterraines. Un peu bizarrement, l’article du New York Times s’attarde longuement sur les effets de l’extension de la culture du qat, une plante narcotique très gourmande en eau.

Lire l’article : Thirsty Plant Dries Out Yemen (traduction française sur le site de l’ACME), ainsi qu’un reportage antérieur du Los Angeles Times. Voir aussi l’éclairage d’Al-Jazeera (en anglais).

Recherche géographique

Recherche thématique