Ressources pour une gestion durable de l'eau

L’eau, un bien public à reconquérir (Reclaiming Public Water)

Ritimo, l’organisation éditrice de ce site, a participé avec France Libertés à l’édition française de l’ouvrage Reclaiming Public Water, coordonné par le Transnational Institute et le Corporate Europe Observatory. Ce livre, traduit dans une douzaine de langues, présente des cas de luttes contre la privatisation de l’eau et d’alternatives de service public dans le monde entier.

Reclaiming Public Water, c’est aussi un réseau de responsables de services publics de militants, de syndicalistes et de chercheurs, une dynamique de solidarité et d’apprentissage collectif pour la conception et la mise en place de services publics véritablement au service de la population.

Site web du réseau : http://www.tni.org/tnibook/reclaiming-public-water-2

Traductions : Stéphanie Bourdin

  • 1. Préface à l’édition française

    Dernière mise à jour : septembre 2010

    Le livre que vous tenez entre les mains est le produit d’un long et excitant voyage entrepris collectivement il y a six ans par des militants, des syndicalistes, des chercheurs et des dirigeants progressistes de services publics de l’eau. À l’origine de ce voyage, la décision prise conjointement, sous une tente, durant le Forum social mondial de Mumbai en janvier 2004, de d’élaborer ensemble un ouvrage sur les alternatives à la privatisation. Le livre fut lancé un an plus tard à Porto Alegre, au (...)

  • 2. Introduction

    Dernière mise à jour : septembre 2010

    Cette introduction a pour objectif de resituer ce livre dans son contexte historique, lequel consiste en un ensemble spécifique d’expériences et de réponses à ces expériences présentant certains traits caractéristiques : des privatisations qui ont échoué ; des mouvements citoyens de grande ampleur ; une critique des défauts passés du secteur public ; et l’émergence de nouvelles structures qui se nourrissent à la fois de la force des anciens modèles de service public du Nord et de nouvelles formes de (...)

  • 3. Renforcer la gestion de l’eau comme bien public – Propositions pour aller de l’avant

    Dernière mise à jour : septembre 2010

    Il existe manifestement des alternatives viables à la fois à la gestion privatisée de l’eau et aux entreprises d’État gérées de manière inadéquate. La question n’est donc pas de savoir si la gestion publique de l’eau peut fonctionner, mais comment elle peut fonctionner. En raison de l’obsession idéologique de la promotion du secteur privé qui a dominé la dernière décennie, cette question n’a pas reçu le quart de l’attention qu’elle méritait dans les débats politiques et les processus de prises de décision. (...)

  • Succès de la gestion publique de l’eau

    Cette première partie vise à présenter des expériences exemplaires de gestion publique de l’eau aussi bien au Sud qu’au Nord. Contrairement aux préjugés propagés par les entreprises privées de l’eau et par les acteurs internationaux qui les soutiennent, les diverses formes de gestion publique de l’eau et (...)

  • Une gestion publique à construire ou à reconstruire avec les citoyens

    Cette deuxième partie présente des efforts de reprise en main et de réforme du service public de l’eau, par les autorités politiques locales et/ou par les citoyens, face à la menace de la privatisation ou aux défaillances de ces services, notamment en termes d’effiacité et de service aux plus démunis. (...)

  • Privatisations et résistances

    Cette troisième et dernière partie fournit un état des lieux des processus de privatisation tout autour de la planète, de leurs conséquences et de leurs échecs, ainsi que des divers formes de résistance que ces processus ont rencontré et suscité. Cette partie présente donc les différents « fronts » - (...)