À la une

Sur la côte de Oaxaca, des tribus afro et indigènes luttent pour leur autonomie en eau

Dans la région de Oaxaca, au sud du Mexique, un réseau multiethnique de villes a stoppé la construction d’un méga-barrage. Ils s’organisent maintenant pour gérer leurs propres ressources naturelles et revitaliser leur culture en tant qu’indigènes protecteurs de l’eau. La mobilisation a commencé en 2007 lorsque leur rivière Rio Verde était menacée par la construction d’un barrage hydroélectrique. Et, comme souvent dénoncé par les associations de défense des droits humains, la construction de barrages au Mexique est synonyme de déplacements de population, d’inondations de terres, de détentions arbitraires et d’assassinats. Douze années de manifestations, blocages et assemblées ont transformé la lutte en un grand mouvement anti-barrage multi-générationnel, et ont entraîné la modification des lois locales pour (...)
Lire la suite

Les dossiers spéciaux :

Les grands enjeux de l’eau : Analyses, expériences, propositions

Tous les articles >>

Recherche géographique

Recherche thématique