Food & Water Watch publie un rapport accablant sur le bilan de Suez/United Water aux Etats-Unis

Food & Water Watch, ONG basée en Amérique du Nord mais aussi en Europe, a rendu public un rapport sur le bilan pour le moins douteux de United Water, filiale du groupe Suez, dans les villes états-uniennes dont elle a repris les services de l’eau et/ou de l’assainissement. Un tableau d’ensemble qui tombe à pic.

JPEG - 16 ko
photo Terekhova, flickr, cc-by-nc

En raison de la crise des finances publiques locales aux Etats-Unis, ainsi que de certains problèmes structurels des systèmes d’eau et d’assainissement, la tentation de la privatisation reprend une certaine actualité pour les autorités locales états-unienne, après que l’échec retentissant de la privatisation du service de l’eau d’Atlanta ait pour un temps refroidi les ardeurs. (Lire à ce sujet La menace d’une privatisation de l’eau pèse sur plusieurs villes des Etats-Unis, Le secteur de l’eau aux Etats-Unis menacé par le manque d’investissements et A Detroit, le service municipal coupe l’eau des pauvres.)

Ce rapport tombe donc à point pour informer des conditions réelles dans lesquelles s’effectuent les privatisations, au-delà des promesses souvent mirobolantes des représentants des grands groupes aux élus locaux.

Il décrit les conséquences désormais bien connues de privatisations effectuées pour des raisons purement financières et souvent de manière opaque : absence d’investissements, licenciements et détérioration du service, et surtout hausses de prix. Le rapport cite plusieurs villes ayant annulé leur contrat avec United Water pour ces raisons.

Le rapport (en anglais) est lisible ici (communiqué de presse ici).

Une version française de ce communiqué a été élaborée en partenariat avec France Libertés.

Recherche géographique

Recherche thématique